Le déchaîné

L’homme sauvage est celui chez qui demeurent pouvoir et désir de s’associer avec n’importe qui, de même espèce que lui ou d’une autre. Il est aussi celui qui jamais ne se départit d’un pouvoir de dissociation. Pour le Sauvage aucun lien n’est sacré, aucune corde ne serre. Il est le déchaîné.

Aussi ne vit-il pas sous le signe d’une Société qu’il devrait intégrer mais plutôt au milieu de sociétés insulaires dans lesquelles il ne cesse d’errer et de vagabonder. L’homme des forêts ne tisse pas des liens entre les hommes, il les entraîne dans son labyrinthe.