De quoi ?

On pourra discuter cent sept ans pour savoir si ce qu’on a vu ou entendu est réel mais quand, enfin, on aura répondu par l’affirmative, la question qu’alors on n’aura toujours pas lancée sera toujours celle-là : oui, peut-être, sûrement, mais la réalité de quoi ? Une grève, une baffe, un chant qui tombe des toits, c’est la réalité de quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *