Scepticisme

Mais vous ne comprenez pas, toute notre langue est pétrie de morale, toute notre grammaire est pure moralité. Quand vous dites « Il est intelligent » et vous remarquerez comment ce n’est pas elle qui vous vient à la bouche, vous ne formulez aucun discours de vérité : vous pouvez essayer de vérifier vos dires, de montrer ceci ou cela qui le prouve, de rappeler telle anecdote brillante qui l’éclaire, vous ne serez jamais en mesure d’exhiber l’ensemble des éléments factuels susceptibles de confirmer ce jugement. Peut-être si vous aviez dit « Elle a l’intelligence de telle ou telle chose », vous auriez été en mesure d’amorcer un discours de vérité. Peut-être. Mais « Il est intelligent » est une indécrottable formule morale et quelle que soit la réponse, la réplique que vous y ajouterez, elle ne sera fondamentalement accessible, entendue, qu’en termes de louange et de blâme. Si vous acquiescez, vous flattez… si vous niez, vous calomniez… jamais vous ne vous engagez dans une quelconque recherche de vérité. Torturer la langue, alors, c’est aussi découvrir et proposer de nouvelles formes de vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *